Tout savoir sur l’écoconduite !

En cette période estivale, beaucoup choisissent d’utiliser leur véhicule pour se rendre sur leur lieu de vacances. Et, pour les déplacements domicile-travail : le constat est similaire. L’écoconduite regroupe l’ensemble des pratiques qui rendent la conduite d’un véhicule à la fois plus économique et plus respectueuse de l’environnement.

Afin d’adopter une attitude plus écoresponsable lors des trajets où les usagers utilisent leur véhicule personnel/individuel, votre équipe PROXYGENE vous présente les 10 principes à suivre pour adopter une écoconduite :

1.Pour des trajets supérieurs à 2 kilomètres, j’utilise ma voiture. Et, pour des trajets inférieurs à 2 kilomètres, je privilégie l’usage de la « mobilité douce » (vélo, marche à pieds, rollers, trottinettes, etc…)

2. J’essaie de ne pas subir la circulation en anticipant mes trajets en fonction des prévisions de trafic. Dans les bouchons, je consomme beaucoup d’énergie sans avancer vers mon objectif à l’allure souhaitée.

3. J’évite les démarrages, les accélérations et les arrêts inutiles. J’adopte une conduite souple. Les changements d’allure soudains et répétés ont un impact direct sur la consommation de carburant.

4. J’appuie franchement sur l’accélérateur et je change de vitesse rapidement. 2500 tours/min pour une voiture essence. 2000 tours/min pour une voiture diesel.

5. Je veille à toujours être sur le rapport de vitesse le plus élevé (pour une voiture en boîte manuelle). En 5ème, la consommation d’énergie est inférieure à celle de la 3ème vitesse.

6. Je stabilise mon allure dès que possible après les changements de régime et je garde une vitesse constante.

7. Lorsque je suis contraint de réduire ma vitesse, je le fais progressivement (et je privilégie l’utilisation du frein moteur).

8. Je garde toujours une distance de sécurité avec les autres usagers. Les accélérations et les freinages successifs augmentent la consommation de carburant.

9. De manière générale, je réduis ma vitesse. En réduisant ma vitesse, je réduis également ma consommation !

10. Je fais bon usage de mon véhicule en respectant le Code de la Route.

Mais alors, quelles sont les astuces pour pratiquer l’écoconduite ? Faisons le point !

Coaching écoconduite – ALTEN France (Source: Google Images)

Eh bien, les voitures d’aujourd’hui sont munies de fonctionnalités permettant de favoriser la conduite écoresponsable : régulateur de vitesse, Start & Stop, GPS, mode « Eco ».

L’autre astuce qui ressemble plutôt à du bon sens c’est d’entretenir régulièrement sa voiture. On prévient ainsi les problèmes d’usure et les dépenses inutiles qui génèrent également un coût et une consommation d’énergie supplémentaire.

Les accessoires tels que les barres ou les coffres de toit contribuent à augmenter le poids de son véhicule et à augmenter la consommation d’énergie et les dépenses en carburant de ce fait. Il faut donc penser à retirer ces accessoires de son véhicule lorsqu’on ne les utilise pas afin de ne pas générer de dépenses énergétiques inutiles.

Et enfin, dans le cadre de la pratique de l’écoconduite, il est fortement recommandé de ne pas systématiquement allumer la climatisation. Vous réduirez votre consommation d’énergie en baissant simplement les vitres de votre voiture afin de créer un courant d’air.  

Vous souhaitez tester vos connaissances sur l’écoconduite, votre équipe PROXYGENE vous propose de répondre à un quiz proposé par Coyote ®.

Cliquez ici pour découvrir le quiz.